Le Radar de la Foodtech #2 : Pyxo đŸ’„

âœđŸ»Propos recueillis par Claire CAMINATI-FARBER, Responsable Communication FuturaGrow & Startup Palace

AprĂšs Hors Normes (ICI), place Ă  la prĂ©sentation de la startup Pyxo. J’ai en effet eu l’occasion d’échanger avec son fondateur, Benjamin Peri. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette pĂ©pite qui se bat pour lutter contre les emballages jetables, vous ĂȘtes au bon endroit ! C’est parti !

Hello ! Ravi de vous rejoindre sur ce format :) Et bien je suis Benjamin PERI co-fondateur de Pyxo. Je suis issu d’une formation d’ingĂ©nieur et aprĂšs une expĂ©rience professionnelle dans la banque, je dĂ©cide de m’attaquer aux emballages jetables qui faisaient dĂ©border nos poubelles de bureau Ă  14h !

Pyxo supprime les emballages jetables de la restauration en les remplaçant par des contenants rĂ©utilisables. Chaque contenant sous notre gestion est Ă©quipĂ© d’un identifiant unique qui nous permet de le suivre sur tout son cycle de vie : stocks de restaurant, vente Ă  emporter, collecteur de rĂ©cupĂ©ration, logistique, nettoyage. GrĂące Ă  ces donnĂ©es nous aidons les restaurateurs dans la gestion de leurs stocks, de leur logistique et du lavage pour que le rĂ©emploi soit aussi simple pour eux que le jetable. Ensuite nous fournissons aux consommateurs des solutions de consigne qui permettent de garantir le retour des contenants tout en amĂ©liorant leur expĂ©rience.

On me la pose assez souvent en effet :) Et bien Pyxis signifie “petit contenant” en latin, sauf que Pyxis.fr Ă©tait pris


François et moi sommes issus de la mĂȘme Ă©cole. En derniĂšre annĂ©e nous avions dĂ©jĂ  un projet entrepreneurial commun dans le stockage d’énergie qui n’a malheureusement pas pu voir le jour pour raison de budget
 Nous avons chacun fait nos expĂ©riences professionnelles, lui dans le conseil en stratĂ©gie et moi dans l’intelligence artificielle en banque. A l’étĂ© 2018 il me contacte car il venait de quitter son entreprise pour entreprendre dans le zĂ©ro-dĂ©chet et il voulait mon avis sur sa solution. On se voit plusieurs fois en aoĂ»t et lors d’un footing dans les Tuileries, je me retrouve Ă  courir parmi les poubelles dĂ©bordantes d’emballages jetables de nourriture issus de la fĂȘte foraine d’à cĂŽtĂ©. Quand je rentre je l’appelle tout de suite et on se dit qu’il y a vraiment une solution Ă  trouver. C’est insensĂ© d’avoir un emballage jetable qu’on va utiliser 1h pour manger Ă  20m du point de vente
 La semaine suivante je dĂ©missionne et aprĂšs mes 3 mois de prĂ©avis on crĂ©e Pyxo !

François à gauche et Benjamin à droite, les fonfateurs de Pyxo.

Malheureusement il y a de nombreux noms que je n’ai pas le droit de rĂ©vĂ©ler. Mais dĂšs 2022 nous gĂ©rerons plus de 10 millions d’emballages rĂ©utilisables par jour. Il faut savoir que les choses s’accĂ©lĂšrent, en janvier 2023 la loi AGEC interdit aux restaurateurs de faire de la vente sur place dans des emballages jetables. Facile tu me diras, les restaurants servent dans des assiettes ! Oui, mais pas les fast foods


La signature d’un contrat avec l’une des plus grandes chaĂźnes de restauration au monde, mais je n’ai pas encore le droit de rĂ©vĂ©ler son nom, patience ;)

La loi AGEC est unique au monde. Personne n’a jamais fait ce que nous sommes en train d’accomplir. On ne peut pas se reposer sur des modĂšles similaires en Allemagne, aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde car le systĂšme Ă  mettre en place est complĂštement innovant. Nous devons donc permettre Ă  nos clients d’effectuer cette transition pour la totalitĂ© de leurs consommateurs (soit plus de 40% des Français) en leur garantissant un taux d’adoption maximal et des coĂ»ts raisonnables. Le tout en un temps record !

Aujourd’hui nous sommes 25 !

Oui et principalement dans nos équipes tech, des développeurs, des PO et des PM.

Hum bonne question
 HonnĂȘtement c’est facile de dire “j’aurais dĂ»â€ Ă  posteriori. Je pense que tous les pivots que nous avons faits et tous nos dĂ©boires, dont le Covid-19, nous ont beaucoup appris et que c’est grĂące Ă  cet apprentissage que nous voyons les choses diffĂ©remment qu’en 2019. On m‘avait dit Ă  l’école qu’ĂȘtre entrepreneur ça ne s’apprend pas, ça se vit, j’avais trouvĂ© ça trĂšs clichĂ© Ă  l’époque mais c’est en fait trĂšs vrai
 Donc si je devais revenir en arriĂšre avec mon apprentissage actuel, je pense que je ferai absolument tout diffĂ©remment, mais je ne regrette rien de ce que j’ai fait ;)

Dans 2 ans, Pyxo est dans la France entiĂšre et aura certainement changĂ© la façon de consommer de millions de Français. Nous serons Ă  l’assaut d’autres pays europĂ©ens et certainement aussi des US. Nous aurons diversifiĂ© depuis un moment notre offre pour inclure les produits de grande consommation et plus seulement la restauration.

Accompagner avec succùs nos clients en 2022 pour qu’ils attaquent la loi de janvier 2023 avec brio !

Too Good To Go clairement. C’est trĂšs rare dans la sphĂšre impact de rĂ©ussir Ă  rĂ©concilier les bons gestes environnementaux, ici ne pas gaspiller les invendus, avec un intĂ©rĂȘt consommateur qui facilite ce geste, ici payer moins cher son panier repas. TrĂšs souvent les gestes environnementaux sont non seulement contraignants mais aussi plus chers ce qui freine Ă©normĂ©ment l’adoption dans notre sociĂ©tĂ© hyperactive basĂ©e sur le gain de temps ou d’argent. Too Good To Go a hackĂ© le systĂšme et jouit d’une croissance impressionnante avec un impact environnemental massif !

FuturaGrow, l’accĂ©lĂ©rateur de lafoodtech lancĂ© en partenariat avec Sodebo et Brioches Fonteneau.

FuturaGrow, l’accĂ©lĂ©rateur de lafoodtech lancĂ© en partenariat avec Sodebo et Brioches Fonteneau.